1 035 172 € de subvention pour la reconversion de la friche Carcaixent de Bagnols-sur-Cèze

par | 2:30 , Juin 17, 2021

Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement a déployé un fonds de 300M d’euros pour le financement des opérations de recyclage des friches. En effet, la reconquête des friches constitue un enjeu majeur d’aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs croisés de maîtrise de l’étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Et la réutilisation de friches s’accompagne le plus souvent d’un surcoût nécessitant un soutien public. Deux appels à projets d’un montant total de 300M d’euros, l’un piloté par les Préfets de Région, et un autre piloté par l’Ademe, ont été lancés afin de faire émerger des projets d’aménagement urbain, de revitalisation des cœurs de ville et de périphérie urbaine, ainsi que des projets de requalification à vocation productive. Devant le succès du dispositif, le Premier Ministre et la Ministre du Logement ont annoncé le 17 mai 2021 la mobilisation d’une enveloppe complémentaire de 350 millions d’euros pour la reconversion des friches. Les projets sélectionnés vont générer plus de 3 000 000 m² de logements – dont près d’un tiers seront des logements sociaux – et plus de 1 300 000 m² de surfaces économiques (bureaux, commerces, industrie…).

Au sein de la 3eme circonscription du Gard, la commune de Bagnols-sur-Cèze, inscrite dans le dispositif « Action Cœur de Ville », est lauréate parmi les 441 dossiers retenus de l’appel à projet « Recyclage des friches ».

Ainsi, dans le cadre de la reconversion de la friche «Carcaixent», située à l’interface du centre-ville et du quartier des Escanaux, une subvention de 1 035 172 E va venir soutenir ce projet qui vise à une reprise globale de cet îlot, à très fort enjeu pour la reconfiguration du centre-ville de la commune. Les travaux permettront la réalisation d’un programme immobilier mixte comprenant une cité administrative, des cellules commerciales et de l’habitat représentant un espace de près de 5 000 m².

Anthony Cellier, Député de la troisième circonscription du Gard explique :
« La rénovation des friches présente un intérêt économique, social et environnemental important pour nos territoires. Ces friches sont un héritage collectif que nous devons renouveler. Grâce au Plan France Relance, la ville de Bagnols-sur-Cèze bénéficiera de plus de 1 million d’euros pour la reconversion de la friche de Carcaixent, c’est une excellente nouvelle pour dessiner la ville de demain, pour ses habitants et le dynamisme économique de notre circonscription. Construire la France de 2030, c’est investir dans la réussite de nos territoires. Le Plan de relance s’inscrit dans nos territoires, avec les territoires et dans le quotidien de nos concitoyens ».

Pin It on Pinterest

Share This