En selle ! Direction : Provence Occitane !

par | 1:07 , Août 23, 2021

Locaux, touristes, amateurs de descentes rocailleuses ou cyclistes prudents invétérés, Provence Occitane a lancé son parcours VTT et FFC !

« A la croisée des chemins entre la Drôme, le Vaucluse, l’Ardèche et les Cévennes, il y a une terre chargée d’histoire, de terroir et de soleil ».

380 km « Entre Cèze et Ardèche »
Voilà qui devrait réjouir les cyclistes, débutants ou confirmés. En effet, certaines communes du Gard rhodanien vont se doter de points de départ pour randonnées cyclistes et ce sont les villages d’Aiguèze, Cornillon, St-André-de-Roquepertuis, Montclus et l’Aven d’Orgnac (en Ardèche). Les sentiers sont classés par niveaux, comme au ski. En effet, le niveau de difficulté va du vert au noir.

L’avantage de ces randonnées ?
Les points de vue remarquables que possèdent nos villages et la découverte de notre patrimoine. Des sentiers ouverts à angle touristique, le tout grâce à une carte et des traces GPS. « C’est un projet qui nous tient à cœur », précise Benoît Trichot, vice-président en charge du tourisme à l’Agglo et maire de Montclus, « car avant, il n’y avait rien. C’est une belle occasion de mettre en avant notre patrimoine local. Le but est d’étendre l’espace VTT Provence Occitane dans toute notre Agglo ; jusqu’à 900km de sentiers praticables ».
Afin de faciliter la tâche des pratiquants, Provence Occitane met à disposition une carte téléchargeable sur le site internet ainsi qu’une application, à venir prochainement.
« Nous souhaitons que les circuits VTT et VTTAE soient toujours opérationnels », ajoute Lesly Reynaud, directeur de l’Office de Tourisme Provence Occitane. « Ainsi, selon les retours des cyclistes, il sera possible de modifier un circuit ou bien un autre. Et en ce qui concerne l’entretien, 2 personnes des services techniques de l’Agglo sont prévues à cet effet, afin de simplifier la gestion des sentiers pédestres ». Car l’idée est de maintenir la circulation de tous, randonneurs pédestres ou cyclistes et même les propriétaires. Pour une mobilité douce, des « signatures pour accord » ont été réalisées, avant de procéder au balisages des circuits.
« Le lancement et l’idée de ce projet n’ont pas été faits au hasard », clarifie Benoît Trichot. « Les sentiers ont été testés avant d’être homologués. Si nous parvenons aux 900km espérés, nous serons le deuxième territoire de France VTT. » Un travail d’équipe, pour un résultat optimal et pour tous les niveaux ! « Nous avons travaillé avec des spécialistes locaux, comme le loueur Occitan’e-Bike à Goudargues », ajoute Sacha Coët, chargé de mission chez Provence Occitane.

Il ne vous reste plus qu’à trouver les panneaux de départ et sillonner notre beau territoire…

Pin It on Pinterest

Share This