FC CHUSCLAN LAUDUN Victoire facile pour les laudunois

par | 5:14 , Jan 31, 2022

Le FC Chusclan-Laudun recevait au stade Jannick Reboul ce dimanche 30 janvier 2022 le club héraultais de Montpellier Arceaux. Cette rencontre en retard comptant pour la neuvième journée de championnat de Régional 3 devait permettre au FCCLA de recoller en tête du classement, avec le Grau du Roi, en cas de victoire. Objectif rempli pour les hommes du coach Philippe Morel qui s’imposent sur le score fleuve de sept buts à zéro face à des montpellierain touchés par le Covid-19 (trois cas positifs) et contraints d’aligner de nombreux joueurs appartenant aux moins de 20 ans.

Crédit Photo Rémi Fagnon

Dès le coup d’envoi ce sont les verts du FCCLA qui prennent le jeu à leur compte tentant de maitriser le milieu de terrain avec notamment le capitaine Yoan Delaplace qui donne les consignes et oriente le jeu. Et cette stratégie s’avère payante puisque dès la cinquième minute de jeu, Matteo Deville délivre une passe décisive à Hugo Ruat qui n’a plus qu’à ajuster le gardien adverse Paul Bony. Paul Bony qui est le gardien des U20 de Montpellier Arceaux, le club n’ayant pu amener dans le Gard un de ses gardiens habituels en raison d’un défaut de pass-sanitaire.

Trois minute plus tard, c’est Florian Bonzi qui vient doubler la mise sur une passe de Souleymane Diaby depuis le côté gauche de l’attaque laudunoise. Bien positionné en entré de surface de réparation, Bonzi n’a plus qu’à tenter sa chance.

Nicolas Deloye buteur dans ce match ( Crédit Photo Rémi Fagnon )

Après ce but, les joueurs de Philippe Morel vont se procurer de nouvelles occasions franches par l’intermédiaire notamment de Dozet Peineau auteur de plusieurs débordements dangereux sur le flanc gauche de l’attaque. Auteurs d’un bon pressing, le FCCLA va étouffer le bloc héraultais et forcer leurs adversaires du jour à relancer court et ainsi à prendre plus de risque.

Juste avant la mi-temps, c’est Souleymane Diaby le petit attaquant ivoirien du FCCLA qui va passer en revue l’ensemble de la défense montpelliéraine sur le côté gauche et venir ajuster d’une frappe claire dans le petit filet du portier héraultais Paul Bony.

Le festival de cette première période s’achève sur un quatrième but laudunois qui est cette fois l’œuvre de Nicolas Deloye entré en jeu quelques minutes avant. Coaching gagnant qui permet à Philippe Morel de rentrer aux vestiaires en étant confiant et serein grâce à ce matelas de quatre buts.

La seconde mi-temps débute sur le même rythme que la première avec l’objectif de soigner la différence de but en vue de la fin du championnat qui s’annonce disputée avec le Grau du Roi.

Dozet Peineau passeur décisif, ici au duel avec son adversaire du jour (Crédit Photo Rémi Fagnon)

C’est Souleymane Diaby qui inscrit son deuxième but à la 48e minute de jeu, bien lancé dans la profondeur il n’a plus qu’à ajuster Paul Bony en un contre un. C’est ensuite Yoan Delaplace qui va inscrire son but. Sur un corner dont il était le tireur, le ballon lui revient au point de corner et il parvient à passer en revue les défenseurs héraultais pour déposer le ballon entre les jambes du pauvre Paul Bony, débordé dans ce match.

De l’autre côté Alexis Vigouroux n’aura eu qu’un seul arrêt réflexe à réaliser en seconde mi-temps, sur une bonne frappe d’un héraultais parti dans le dos de la défense laudunoise.

Juste avant le coup de sifflet final, Souleymane Diaby inscrit le septième et dernier but de ce festival offensif s’offrant ainsi un triplé.

Le FC Chusclan-Laudun revient, grâce à cette large victoire, à égalité avec le Grau du Roi, en tête du groupe A de Régional 3.

Pin It on Pinterest

Share This