Jimmy Godard, un bagnolais vers les sommets

par | 11:02 , 3 Jan, 2022

En 2022, le bagnolais Jimmy Godard participera au Championnat de France de la Montagne, dont la première épreuve se déroulera début avril à Bagnols-Sabran.

La course de côte, ça le connait ! Si le jeune Jimmy Godard s’apprête à participer à sa première saison complète dans le pinacle de la discipline en 2022, il n’en est ni à la découverte de ce sport, ni à sa première tentative. C’est en regardant passer son père, lui-même ancien pilote, que le jeune Jimmy découvrait la course de côte, notamment à Sabran. Très vite, l’idée de devenir lui aussi pilote faisait son chemin, et c’est en 2018 qu’il réalisait enfin son rêve : « J’ai acheté une Renault Clio engagée dans le Groupe N pour démarrer, une voiture que j’ai moi-même préparée avec l’aide de mon père », se remémore-t-il. Avec cette voiture, il participait pour la première fois de sa carrière à la course de côte de Bagnols-Sabran, devant ses amis et ses proches. « C’était un week-end incroyable, même si les performances n’étaient pas encore au rendez-vous ! Le fait de pouvoir participer à cette course mythique à laquelle j’ai assisté tant et tant de fois était exceptionnel… », nous confie celui qui est devenu depuis un jeune papa dynamique !

Très vite, l’envie d’aller plus loin se faisait ressentir et c’est alors que Jimmy Godard se portait acquéreur d’une Mitjet, voiture ayant permis aux pilotes locaux de briller puisque Jérémy Avellaneda, son actuel coach, avait remporté le Championnat de France de la Montagne dans cette spécialité en 2016. Malheureusement, et malgré cette montée en puissance, le gardois devait revoir ses plans :

« Les aléas de la vie personnelle et professionnelle m’ont empêché d’aller plus loin en sport automobile, j’ai donc rapidement revendu cette voiture… », regrette-t-il.

Pas démotivé pour autant, il mangeait son pain noir dans l’ombre, tout en goûtant quand même aux joies de rouler à nouveau sur son tracé fétiche. En effet, en 2019, il « ouvrait » la course sur une Citroën ZX, qui « n’allait pas très vite sur le papier mais qui m’a donné beaucoup de plaisir », avoue le principal intéressé, sourire en coin.

Son retour officiel, c’est en 2022 qu’il le fera, au volant d’une Renault Mégane préparée pour le groupe F2000 : « C’est un groupe de voitures dont la réglementation est assez libre, ce qui me permet de la préparer plus ou moins à mon goût. Elle est actuellement en cours d’homologation et de finalisation, je l’espère prête pour Bagnols-Sabran en 2022 », nous explique-t-il. Par la suite, c’est à une saison complète que le pilote prévoit de participer.

Malgré l’avancée du projet, la donnée financière est évidemment au cœur du sujet :
« Je cherche encore des partenaires pour finaliser mon budget. Les entreprises qui me soutiendront bénéficieront d’une belle visibilité dans toute la France ainsi que sur les réseaux sociaux, et pourront même défiscaliser leur don ! », reconnait Jimmy.

Si vous souhaitez donc soutenir un jeune bagnolais motivé à vivre son rêve dans les meilleures conditions, faites-vous connaître !

Pin It on Pinterest

Share This