La convention de partenariat « transition professionnelle » signée à Laudun-L’Ardoise

par | 12:01 , 11 Oct, 2022

Lundi 10 octobre, dans les locaux de la société Fouré Lagadec, Défense Mobilité représentée par le Général Éric Ozanne, l’association Gard Entreprises représentée par Jean-Pierre de Faria et Philippe Broche puis l’association Port L’Ardoise représentée par Thierry Vezinet ont signé une convention tripartite « transition professionnelle ». « Nous avons intérêt de développer nos liens avec les entreprises », explique le Général Ozanne commandant de la 6ème brigade légère de Nîmes. En effet, le retour à la vie civile est un enjeu majeur pour les armées, d’autant plus que le Gard représente la première garnison de l’armée de terre avec 5000 militaires, dont 1000 basés à L’Ardoise. Thierry Vezinet, président de Port L’Ardoise, est conscient du potentiel que représente le personnel militaire souhaitant retourner dans le civil, ajoute : « L’armée est pour nous une source potentielle de sauvegarde de notre industrie, et les militaires ont des valeurs fortes de rigueur et de respect de la hiérarchie ». « Une vingtaine d’offre sont déjà à pourvoir » confirme le président de Port L’Ardoise.  Le service de transition professionnelle du ministère des Armées, a la responsabilité, en lien étroit avec l’ensemble des armées, directions et services, d’accompagner le retour à la vie civile des militaires ainsi que la transition professionnelle du personnel civil du ministère et des conjoints. Cette signature remplie parfaitement cette mission. « À force de réunions et de rencontres nous avons trouvé des solutions », confirme Philippe Broche, vice-président de Gard Entreprises. Pour réussir cette reinsertion, deux possibilités s’offrent aux militaires : la première mettre en place une PAE (période d’adaptation en entreprise). En cas de poste à pourvoir, la PAE correspond à une période d’essai gratuite pour l’entreprise. « Le militaire est rémunéré tout au long de la période qui peut durer jusqu’à 120 jours », explique le commandant Marc Teyssier chef d’antenne du pôle défense mobilité sud-ouest. La seconde option est l’alternance qui est encouragée par le ministère des Armées. Les militaires en reconversion bénéficient là aussi d’un complément de rémunération la première année. Dans l’autre sens, cette convention a deux objectifs principaux : faire la promotion de la réserve opérationnelle auprès des salariés et le second, mettre en place dans les entreprises des actions de sensibilisation sur les questions de défense et de sécurité.

A noter que Défense Mobilité organise le 18 octobre à Nîmes le forum emploi qui permettra à 50 entreprises et institutionnels de promouvoir leurs métiers et leurs opportunités d’emploi

Pin It on Pinterest

Share This