La fête foraine maintenue à Pont-Saint-Esprit : les explications de Claire Lapeyronie

par | 8:35 , 26 Août, 2021

Dans un contexte sanitaire compliqué, de nombreuses communes ont préféré annuler leur fête votive, leur fête foraine et d’autres manifestations. A Pont-Saint-Esprit, les élus ont souhaité faire le maximum pour que les animations soient maintenues tout en garantissant le strict respect des règles sanitaires en vigueur.
Tout ce qui a été et sera organisé sur le territoire de la commune par la municipalité et ses partenaires a auparavant reçu l’aval de la préfecture.
Ainsi, concernant la traditionnelle fête foraine (dite « votive ») qui débute ce vendredi, un gros travail a été mené par les élus et les services pour trouver la meilleure « formule » possible.
En vertu de l’arrêté préfectoral n°30-2021-08-13-00001, le port du masque sera obligatoire partout – comme il l’est d’ailleurs sur tout le territoire de la commune et l’ensemble du département.
Concernant l’obligation de disposer d’un pass sanitaire pour accéder à la fête, en accord avec les forains et avec les services préfectoraux – qui ont, là encore, validé notre proposition d’organisation -, il a été décidé que ce seraient les forains qui demanderaient le pass sanitaire à chaque stand pour les personnes de plus de 17 ans.
Ainsi, même sans pass sanitaire (pour ceux qui n’ont pas encore eu le temps de se faire vacciner par exemple), on pourra circuler librement sur les allées.

« Compte tenu de la configuration de la fête, en effet, et dans le but de ne pas pénaliser les Spiripontains qui sont attachés à ce rendez-vous, en particulier les familles, explique Claire Lapeyronie, maire de Pont-Saint-Esprit, il nous était impossible de poser des barrières autour de la manifestation et de procéder à un contrôle global. Nous avons donc choisi cette option. Depuis des mois que nous devons vivre avec le virus, la municipalité a souvent dû s’adapter en recherchant les solutions qui nous semblaient les plus cohérentes et les moins perturbantes pour la vie quotidienne de nos administrés. Avec TOUJOURS, comme ligne directrice, le souci de préserver la santé de toute la population et donc de respecter et faire respecter le port du masque et les gestes barrières ».

Les forces de sécurité mobilisées
« Nous sommes conscients que cela pourrait occasionner des tensions, notamment avec les « anti-pass », admet Claire Lapeyronie, mais nous espérons les limiter au maximum avec cette organisation ».
C’est aussi pour que ce rendez-vous reste festif et bon-enfant que les forces de l’ordre seront fortement mobilisées.
La fête sera répartie en trois secteurs qui seront contrôlés (port du masque) par cinq agents de sécurité d’une société extérieure. Par ailleurs, chaque jour et chaque soirée, en moyenne six à huit agents de la police municipale seront présents pour assurer la surveillance, ainsi que quatre gendarmes, renforcés par d’autres gendarmes du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie) en soirée (de 22h à 2h).
« Nous tenions absolument à ce que les Spiripontains et les habitants du territoire mais également les forains dont c’est le gagne-pain, ne l’oublions pas, ne soient pas privés de « leur » fête foraine, insiste Madame le maire. Nous faisons confiance et nous comptons sur toutes les personnes qui viendront prendre du plaisir dans notre ville en profitant des manèges et attractions, pour que tout se passe au mieux et avec le sourire ».
« Les rendez-vous de l’été qui nécessitaient le pass se sont bien passés chez nous. Je sais pouvoir compter sur le sens des responsabilités des Spiripontaines et des Spripontains pour que cela continue ».


« S’il vous plait, allez vous faire vacciner »
Claire Lapeyronie tient enfin à rappeler que le centre de vaccination, installé à la Cazerne, est toujours en activité tout comme les autres centres de vaccination situés dans le département et à proximité. « Si vous ne vous êtes pas encore fait vacciner, il n’est pas trop tard ! S’il vous plait, prenez rendez-vous sur Doctolib, cela demande cinq minutes, ce n’est rien… et allez vous faire vacciner ! Ce n’est qu’à ce prix que nous pourrons retrouver demain la vie d’avant qui nous manque à tous, en nous protégeant nous-mêmes et en protégeant nos proches et ceux que nous aimons ».

Pin It on Pinterest

Share This