La Ministre de l’Industrie officialise le soutien de France Relance au Campus des Métiers du Recyclage à Melox

par | 10:21 , 22 Mar, 2022

A l’occasion de sa visite officielle sur le site d’Orano Melox, Mme Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée chargée de l’Industrie, a officialisé le soutien de France Relance au Campus des Métiers du Recyclage, au titre de l’appel à projets de renforcement des compétences de la filière nucléaire. France Relance apportera près de 4,6 millions d’euros sur un investissement total de 18,7 millions d’euros sur 3 ans.

Cette école des métiers vise à accélérer la maitrise et la montée en compétences critiques sur un procédé de haute-technologie unique au monde. Les métiers d’exploitation et de maintenance de l’usine Melox s’exercent sur des équipements électromécaniques confinés dans des enceintes appelées boites à gants. Le parcours pour atteindre l’autonomie de travail en boite à gants requiert un minimum de 6 à 9 mois. Les techniques évoluant sans cesse, la maîtrise des opérations nécessite une formation continue.

Ainsi, plus de 250 salariés et sous-traitants fréquenteront chaque année cette école.

Le Campus rassemblera dès la fin 2023 dans un lieu unique, en milieu non-radioactif, des outils physiques et numériques sur plus de 1 000 m². 40 maquettes industrielles à l’échelle 1 seront construites, s’ajoutant à la trentaine déjà en service. Les solutions de formation digitales seront interactives et immersives : réalité virtuelle, réalité augmentée, serious game, vidéos interactives. Les partenaires économiques et universitaires de Melox seront associés à la montée en puissance du Campus : UIMM, région Occitanie, lycées Einstein et Sainte-Marie de Bagnols-sur-Cèze, Université de Nîmes, IMT Mines de St-Etienne et d’Alès, centres de formation des apprentis…

A l’issue de sa visite, Mme Pannier-Runacher a souligné que « suite aux nombreux recrutements dans la filière nucléaire, la formation est un véritable enjeu qui s’illustre sur ce campus. Orano mise sur l’excellence du geste manuel. Il s’agit d’attirer les jeunes et les personnes en reconversion. C’est le combat d’un pays pour sa réindustrialisation, sa transformation écologique et une production d’électricité souveraine. »

Pour Arnaud Capdepon, directeur d’Orano Melox, « cet apport de France Relance constitue un véritable coup d’accélérateur pour notre campus dans sa triple mission : école des métiers, centre d’essai et d’innovation, centre de formation. Ce dispositif s’inscrit dans un plan de modernisation de l’usine doté de 84 millions d’euros pour accroitre notre production d’ici 2025. »

Pin It on Pinterest

Share This