La Ville de Bagnols-sur-Cèze en plein essor !

par | 8:34 , 4 Jan, 2021

Après une année marquée par une pandémie planétaire et un ralentissement généralisé des activités propres aux collectivités territoriales, la Capitale du Gard rhodanien se place dans les starting-blocks.

Covid-19 oblige, la traditionnelle cérémonie des vœux qui se veut conviviale et chaleureuse ne pourra pas se tenir au complexe des Eyrieux. Celle-ci est repensée pour offrir une alternative, sérieuse mais décontractée aux habitants. Elle sera diffusée sur les réseaux numériques de la Ville au cours de la première quinzaine de janvier.
Il n’empêche, pour cette nouvelle année, le Maire Jean-Yves CHAPELET, et son équipe, ont érigé différents projets en grandes priorités du mandat.

Côté chantiers, l’avenue Paul-Langevin devrait ainsi connaître une importante transformation notamment en ce qui concerne le sens de circulation, le stationnement et le verdissement de cette artère.
« L’objectif est de donner un nouveau souffle à ce quartier tout en conservant la cohérence d’un grand projet d’ensemble » insiste l’édile de la Ville. L’avenue se veut être le prolongement des travaux de réfection menés les deux années précédentes, place Jean-Jaurès.
Plus tard dans l’année, la place Bertin-Boissin sera elle aussi la cible d’un important projet de restructuration. « Nous voulons aérer la place, la rendre davantage vivante et plus agréable, pour les riverains, les piétons et les clients des restaurants. C’est une porte d’entrée en centre-ville dont il faut soigner le charme et la présentation » confie encore le Maire.
En parallèle, l’Ehpad Le Bosquet avance à bon train. L’ouvrage colossal de près de 10 millions d’euros et fruit de trois années de travail, disposera d’une véritable unité Alzheimer. Le chantier sera terminé au premier semestre et les résidents de l’ancien foyer seront accueillis dans la nouvelle structure municipale avant l’été. Une mission délicate, confiée à l’Adjointe à la Santé et aux Solidarités, Michèle Fond-Thurial.
Toujours au registre des grands chantiers, la salle de spectacle aussi appelée la « Pyramide », s’inscrit dans un vaste programme culturel et d’attractivité. « Il s’agit d’offrir aux habitants comme aux associations, un véritable lieu dédié aux spectacles, aux représentations et à la variété. » Jean-Yves CHAPELET ajoute, « le tout, sans contrainte météorologique ! ». La chaleur extrême en été et les pluies d’automne étant de réels freins à la bonne tenue d’une programmation culturelle. Sa reprise complète débute dès ce mois de janvier et engage plusieurs mois de travaux. Inauguration prévue au printemps 2022.

Enfin, l’équipe municipale ne veut rien lâcher sur le cadre de vie et notamment en matière de sécurité.
Les effectifs de la police municipale seront conduits pour la première fois par un Directeur de la Tranquillité publique, dès ce premier trimestre, tandis qu’un nouveau poste de policier municipal se crée.
Le Maire a chargé son adjoint à la sécurité, Christian BAUME, de mener une stratégie globale sur la ville en utilisant tous les leviers utiles. Alors que le Procureur de la République a donné son aval pour instaurer un groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) pour ces six prochains mois, Bagnols-sur-Cèze se porte également candidate à l’expérimentation de la loi sur la Sécurité Globale.

Le Maire confirme et explique « je m’engage à souscrire à toutes les mesures qui apporteront la sécurité et le sentiment de sécurité à mes concitoyens. Je vis les réalités de mes administrés au quotidien. Le constat est dressé et nous agissons en conséquence ». Voilà qui donne le ton de la nouvelle année.

Pin It on Pinterest

Share This