Le fantastique, kézako ?

par | 10:00 , 4 Nov, 2022

Cette année en 4°3, nous étudions le fantastique. Cela fait partie de l’entrée « La fiction pour interroger le réel » et notre séquence s’appelle « Aux limites du réel ».

Nous avons commencé par une séance découverte intitulée « Nous ne sommes pas seuls », au cours de laquelle nous avons visionné un extrait de X-Files pour localiser des éléments fantastiques et découvrir ainsi les limites du monde réel.

Attention, le fantastique ne doit pas être confondu avec le merveilleux qui est un monde imaginaire qui accepte des personnages comme les fées, les sorcières et autres, personnages qui ont bercé notre enfance. Dans le fantastique, la présence du surnaturel est dominante et cela se passe toujours dans un cadre réaliste.. Cela signifie que certains phénomènes ne trouvent pas d’explications rationnelles et/ou scientifiques. Notre période parle donc d’événements paranormaux comme l’épisode du « Pain maudit » au Pont Cassé de Pont St Esprit, de « La bête du Gévaudan » , mais aussi du « Triangle du Diable » . Nous avons aussi étudié cinq nouvelles fantastiques …après avoir visionné des images mobiles .

Le film Les Autres.
Pour accompagner cette période, nous avons regardé le film « Les Autres ». Ce long métrage espagnol a été produit en 2001. Il est du genre épouvante et fantastique, et il a été réalisé par Alejandro Amenabar.

Cette histoire commence en 1945 sur l’île de Jersey, à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Elle parle de trois personnes, Grace, mère de Nicholas et Anne. Ce sont des pieux catholiques vivant reclus dans un manoir. Les enfants sont atteints d’une allergie à la lumière et vivent donc dans l’obscurité. Mais un jour, l’arrivée de trois nouveaux domestiques avec leur lot d’événements étranges et mystérieux va venir troubler la vie paisible de Grace et des siens…

Avis aux amateurs !
D’après Clémence : « C’est un film pour les amateurs de suspense. J’ai été surprise de découvrir que l’on peut faire peur sans mettre de la violence. C’est aussi très intéressant car on ne s’ennuie pas un seul instant. Et pas de panique pour les âmes sensibles, car ce n’est pas grave, c’est juste flippant. J’ai adoré surtout parce que c’est troublant, bien construit et réussi. BRAVO ! ».

Pour Clara : « Ce film est génial et plein de suspense. L’arrivée des trois domestiques va tout chambouler. La façon de jouer des acteurs est très stressante, les bruitages et la musique sont faits pour nous surprendre à chaque moment ! C’est dynamique ! »

Lucas rajoute : « Le réalisateur essaye de nous maintenir en haleine par une atmosphère stressante et angoissante de part les prises de vue, les angles, la lumière,et le fait que l’on ne voit rien de violent et surtout la musique…À un moment, on assiste juste à une transformation, mais est-ce un effet visuel dû à notre imagination ? »

Leeloo est d’accord et complète : « C’est un film vraiment surprenant qui nous tient en haleine. On y fait des découvertes en même temps que les protagonistes et on a vraiment peur avec eux ! ».

Cyril rajoute : « C’est très mouvementé et le suspense qu’il y a est incroyable. La réalisation est d’une telle qualité, très dynamique que l’on ne s’ennuie jamais. Pour moi, le bruitage fait tout le film car il accompagne les moments angoissants comme la découverte de photographies par Grace. Ce moment m’a glacé le sang ! »

Pour conclure.
En parallèle avec ce film, nous étudions le Triangle des Bermudes sur lequel nous avons écrit un article par équipe avec , en tête , cette idée de fantastique et de surnaturel.
Ce qu’il y a d’intéressant dans cette période, c’est que l’on ne sait jamais où commence le surnaturel et où s’arrête le réel. Peut-être que nous ne sommes pas seuls ?

KLEIN Cyril, JACKEL Leeloo, TRICHOT Lucas, ROUSSEL Clémence, JODAR Clara de la quatrième presse accompagnés par MARTIN-DELAITRE Marie de la troisième presse.

Pin It on Pinterest

Share This