Le footballeur professionnel Bagnolais Florian Taulemesse se livre

par | 10:36 , 25 Jan, 2022

TV SUD : Bonjour Florian peux-tu te présenter ?
Florian Taulemesse : Bonjour, je m’appelle Florian Taulemesse, j’aurai 36 ans le 31 janvier. Je suis né à Bagnols-sur-Cèze et suis joueur pro à Salamina en deuxième division chypriote

TV SUD : Dans quel club as-tu été formé ?
Florian Taulemesse : J’ai été formé à l’UCBJ à Bagnols. J’ai ensuite rejoint Alès et l’OAC à l’âge de 13 ans. Après Alès, j’ai signé la MJC d’Avignon toujours chez les jeunes. J’ai quitté la région à mes 19 ans pour m’engager avec le Gazélec d’Ajaccio à 19 ans. J’ai passé deux ans à Mulhouse en CFA (actuelle National 2) et enfin en National du côté de Gueugnon. Après cette période en France, j’ai passé quatre ans en Espagne et j’ai joué jusqu’en deuxième division. Puis en Belgique à Eupen avec, à la clé, une deuxième place en 1B Pro League (deuxième division belge).

Cette deuxième place nous a permis de monter en Jupiler Pro League. Après quatre saisons en Belgique, c’est avec Larnaka que je vais disputer la phase de groupe d’Europa League et remporter la coupe de Chypre (2018).
Cette saison, Achna a mal débuté en championnat et j’ai préféré signer à Salamina qui joue la montée en première division avec beaucoup de joueurs qui ont déjà de l’expérience en première division que ce soit à Chypre ou dans les pays de l’Est tels que la Pologne et la Russie.

TV SUD : Pourquoi avoir signé à Chypre ?
Florian Taulemesse : Je ne jouais pas trop en première division belge, le coach ne me faisait pas confiance. J’ai eu l’opportunité de venir à Larnaka qui jouait le titre avec l’objectif d’être champion dans un club qui me faisait confiance. C’était la possibilité la plus facile.

TV SUD : Comment s’est passé ton transfert de Larnaka vers Achna ?
Florian Taulemesse : J’ai signé fin juin à Achna car le coach était un ancien coéquipier et ami à moi. J’ai signé pour l’aider et construire quelque chose de bien.
Le groupe n’a pas adhéré à son plan de jeu.
10 matchs, 2 points ce n’était pas dans ma vision des choses avec des joueurs qui n’ont pas la mentalité de gagnants. Que tu perdes en entrainement ou en match c’est pareil pour certains.

TV SUD : Quels sont tes objectifs pour cette nouvelle aventure dans ton 3e club chypriote ?
Florian Taulemesse : C’est un club qui a passé un moment en première division et qui a de bonnes infrastructures, pour certaines, meilleures que certains clubs de D1. L’objectif cette saison, c’est de remporter le titre en D2 et donc d’obtenir la montée.
Ça change par rapport à Achna.

TV SUD : As-tu toujours des contacts à Bagnols et viens-tu de temps en temps dans le Gard ?
FloFlorian Taulemesse : J’essaie de venir 2 fois par an mais ce n’est pas toujours facile avec le championnat. On a eu 5 jours de vacances. Ma femme est espagnole donc on essaie de rentrer en décembre et en juin.

TV SUD : Comment est la vie là-bas par rapport à la France ?
Florian Taulemesse : Ce n’est pas comparable, il fait toujours beau (environ 13 degrés) même en hiver. Les gens sont très croyants orthodoxe et très respectueux tu peux laisser tes clés sur ta voiture personne ne te la prendra
Concernant le métier de footballeur, les déplacements sont courts. Le déplacement le plus long dure 1h20 en bus. On a l’avantage de rentrer à la maison le soir après le match.

TV SUD : Quelle ambiance y-a-t-il dans les stades ?
Florian Taulemesse : Chypre est connu pour sa chaude ambiance dans les stades avec les Ultras. Depuis quelques années il y a la Fan Cards qui a été mise en place pour contrôler les identités des Ultras. L’affluence a baissé par rapport à avant car ces Ultras sont mécontants et ne viennent plus au stade.

Propos recueillis par Rémi Fagnon

Pin It on Pinterest

Share This