L’optimisme Kesako ?

par | 9:33 , Juin 29, 2021

Les impressions des 4èmes presse… recueillies à la veille des vacances scolaires… qui approchent à grands pas.

D’après Ombeline, « l’optimisme c’est quand tu prends les choses du bon côté en ignorant leurs aspects fâcheux .Mais ce n’est pas toujours facile d’être optimiste en ces temps particuliers. Avec les mesures contre la covid 19 qui changent souvent, les conflits qui ne s’arrêtent pas, la faible préoccupation des pays pour l’écologie…l’avenir reste incertain…Qui aurait dit il y a un an et demi que nous allions traverser cette pandémie et tout ce qui va avec ??? En France, la situation n’est pas alarmante selon les représentants du gouvernement. Choix politique ou optimisme ? Selon moi, l’optimisme est nécessaire à la vie. En effet, si les malades du cancer ou d’autres maladies graves n’étaient pas optimistes, ils n’envisageraient pas de traitement. De même, les chercheurs qui expérimentent des traitements ou des vaccins contre des maladies graves sont optimistes. Ils continuent leurs recherches malgré les difficultés rencontrées. D’une certaine façon, l’optimisme se rapproche de l’espoir. Lorsque l’on vit des situations difficiles, il devient nécessaire pour ne pas perdre pied. Il permet de relativiser, de voir que même dans un moment douloureux, il y a des choses qui peuvent réjouir…Il y a toujours un bout du tunnel. Le tout c’est de le voir. »
Pour Oriane, Cathy et Maéli, c’est voir le bon côté des choses et la vie en rose, quand tu ressens un sentiment de confiance dans l’issue d’une situation. C’est quand tu songes à l’avenir avec optimisme. Cependant avec la situation actuelle, les gens ont tendance à être plus pessimistes. En ce moment, nous avons besoin d’optimisme pour avancer et vivre dans la joie et la bonne humeur. Optimiser c’est aussi échanger et passer du temps avec les personnes que l’on aime, ou encore faire des choses que l’on apprécie, qui nous remontent le moral.
Les définitions de Mathilde et Ilona. Le pessimisme est une disposition d’esprit qui porte à prendre les choses du mauvais côté, à être persuadé qu’elles tourneront mal. L’optimisme est d’autant plus dur à garder durant la période sanitaire. Il faut garder espoir et attendre que la situation s’arrange.

Interview par Maéli, Héloïse, Ombeline et Clara.
1/ Comment tenez-vous en ce moment ?
Rayan : Ce qui me fait tenir en ces temps, c’est le sport et aussi le fait que je pratique des activités avec mes amis.
Cathy : Ce qui me fait tenir actuellement ce sont mes passions (équitation, lecture) et mes ami(e)s.
Emie : Ce qui me fait tenir actuellement ce sont mes ami(e)s et ma famille qui m’aident et le fait que je vais bientôt avoir une petite sœur.
Mathilde : Ce qui me fait tenir actuellement ce sont mes ami(e)s, les jeux-vidéo et le hand-ball.
Véronique (AVS) : Ce qui me fait tenir actuellement c’est que je suis une warrior et que j’ai foi en la vie !

2/ Comment voyez-vous l’avenir prochain ?
Rayan : Je pense que l’on continuera à porter les masques.
Cathy : J’espère que ça va avancer…
Emie : Je pense que ce sera mieux qu’en ce moment car les scientifiques ont trouvé un vaccin.
Mathilde : Je pense que l’on sera obligé de se faire vacciner régulièrement.
Véronique (AVS) : J’espère que la situation s’améliorera ( PS : j’ai espoir).

3/ Notre définition de l’optimisme.
Maéli : c’est quand on voit la vie du bon côté et qu’on la croque à pleines dents comme on croque une pomme.
Ombeline : C’est toujours voir le verre à moitié plein.
Clara : D’après moi, l’optimisme c’est quand on a un objectif dans la vie, quand on arrive à avancer seul ou accompagné et quand on est heureux malgré les difficultés.
Flora : Malgré tous les obstacles il faut rester positif pour surmonter les problèmes plus facilement.

4/ Et vous Mme Otalora, quelle est votre recette ?
Je citerai Baloo qui chante « Il en faut peu pour être heureux / Vraiment très peu pour être heureux/ […] Chassez de votre esprit tous vos soucis/ Prenez la vie du bon côté / Sautez, riez, dansez, chantez / Et vous serez un ours très bien léché » …euh …disons plutôt …bien plus léger ! Car pour moi chanter permet d’évacuer les tensions. Cela procure aussi beaucoup de plaisir et j’espère que je pourrai bientôt retourner chanter pour les personnes âgées dans les maisons de retraite avec mon amie Monique.

Pour Roméo, Thomas, Renaud, Hector, Clément et Alexis : « Il y a beaucoup d’activités qui permettent de garder la joie de vivre et le moral …comme jouer aux jeux, dessiner, faire de la musique, courir, chanter, faire de la moto, faire ses devoirs…Euh…faut quand même pas abuser !!! »
Pour Lilie, Lily et Jessica : « Tout est possible, il faut toujours penser au bon côté des choses et croire en ses rêves, et avoir des étoiles dans les yeux ».
Voilà une année qui s’achève et c’est avec grand plaisir que nous vous retrouverons à la rentrée via la tribune du collège B2V avec deux classes complètes : une troisième et une quatrième. Nous vous souhaitons de belles vacances ensoleillées.

BLANC Ombeline ; BOURGEOIS Clara ; BRUN-VETTORI Lily ; CAMELIN Emie ; CHABAUD Clément ; DECORME Hector ; DESTRAIT Roméo ; EMERZIAN Lilie ; GIL-AUBERT Mathilde ;GINER Cathy ; JULIE Flora ; KLEIN Oriane ; LOVERA Jessica ; MICHELET Alexis ; ROUX Thomas ; SGHERRI Renaud ; TEYSSIER Ilona et TORRA Maéli.
La quatrième presse Cornaline.

Toutes mes excuses aux oubliées (en bleu) dans la liste des troisièmes en classe presse dans le numéro précédent sur l’éloquence.

Bonnes vacances ! N.Otalora.

Killian ROQUES ; Théane CHAZALET ; Louise VARGA ; Selma EL HAITI ; RAVEUX Anthony ; Léa ANISSET ; Léa FARNIER-DOURS ; Adèle COTTIGNIES ; Margaux ROBILLARD ; Doriane BOLDOR ; Maéna STIER ; Emma PRADIER ; Tristan GUENOT ; Matteo BONZI ; Lola JABOUILLE ; Perrine ALEXANKO ; Marwan MEDJOUEL et HABIBI Abderazak.
La troisième presse Platine.

Pin It on Pinterest

Share This