Montclus : mutation d’une cave coopérative en lieu de vie

par | 2:10 , Fév 21, 2022

« La Recyclerie » des locaux sécurisés, isolés et accueillants !

Depuis sa réouverture la Cave Coopérative ne désemplit pas. Beaucoup plus accueillante. Cette cave coopérative qui abrite l’association La Soupe aux Cailloux s’est transformée en un lieu beaucoup plus attractif. Ce bâtiment ancien, technique, avec des cuves en béton, n’était pas destiné à accueillir in fine des espaces d’accueil pour une association et fréquenté par une nombreuse clientèle à la recherche d’un objet, d’un livre, de vêtements dont les prix sont à la portée de tous et dont les bénéfices vont directement à celles et ceux qui ne mangent pas à leur faim.

Cette cave coopérative a une histoire, en partie pilotée par l’actuel maire du village de Montclus, Benoît Trichot, par ailleurs vice-président délégué au tourisme de l’Agglo du Gard rhodanien, que nous avons rencontré.

« Cette cave est restée en activité jusqu’en 1985, appartenant à l’union des coopérateurs. Puis une fusion s’est opérée avec la cave d’Orgnac l’Aven.
C’est en 1995 que la mairie et mon père, le maire, ont acheté cette cave pour 200 000 Francs soit environ 30 000 Euros. Ensuite cette cave a été utilisée comme espace de vente de légumes, comme atelier de stockage communal. Il faut dire que peu de surfaces pouvaient être utilisées, à cause de l’implantation des cuves qui prenaient toute la place. En 2015 j’étais maire du village et c’est assez rapidement que l’association La Soupe aux Cailloux, qui recherchait un espace, est venue investir les lieux, dans l’état où se trouvait cette cave. Nous avons réalisé le plancher, sécurisant l’espace »
explique Benoît Trichot.

Puis des travaux ont été entrepris par l’association, travaux complexes et techniques.

C’est plus tard que la mairie a décidé de refaire le toit avec l’accompagnement de France Relance pour un montant de 110 000E, 35 000E restant à la charge de la mairie. Le toit, la partie Est, sera recouvert sous peu de panneaux photovoltaïques installés par l’entreprise K Helios, et l’électricité ainsi produite, 36 KW, sera achetée et directement envoyée à Enedis.

Ainsi comme l’explique bien Benoît Trichot « un bâtiment, bien complexe à réhabiliter retrouve aujourd’hui une utilisation normale permettant à un nombreux public de venir visiter les espaces de vente d’objets, vêtements et autres de l’association La Soupe aux Cailloux.»

En plus des travaux de réfection du toit, un système de récupération des eaux de pluie a été aménagé, grâce aux chenaux situés sur une partie du toit. Un trou a été percé, relié à un tuyau qui se déverse dans une cuve. D’une capacité de plus de 40 000 L, elle était autrefois utilisée pour le vin. « On se servira de cette eau pour la commune. Elle pourrait même être récupérée par les agriculteurs et autres ».

Anna, de l’association, se dit également satisfaite quant aux nouvelles conditions de travail « grâce aux travaux de la toiture, son étanchéité et son isolation, nous serons un peu mieux protégés du froid et de la chaleur ».

Il apparaît certain que chauffer ou refroidir une tel espace, plus de 400 m2, n’est pas chose aisée !

INFOS PRATIQUES
La Recyclerie – La Soupe aux Cailloux
912, route de Montclus
30630 Montclus
ancienne cave coopérative.
Tél. 06 15 26 81 57

Pin It on Pinterest

Share This