Présidentielles 2022 : Les Réactions

par | 8:39 , Avr 25, 2022

Ce dimanche se tenait le second tour de la Présidentielle 2022. Et c’est Emmanuel Macron qui a été réélu pour cinq ans par les français. Mais du côté de La République En Marche, les réactions sont mitigées notamment en raison des bons scores de Marine Le Pen dans le Gard rhodanien.

Jérôme Talon (LAREM):

C’est la satisfaction qui prédomine même si on se retrouvait dans la même situation qu’en 2017, le contexte était plus délicat avec de nombreuses questions notamment sur les voix qui s’étaient portées sur Jean-Luc Mélenchon. On savait que cette colère dans le vote Mélenchon ne nous serait pas forcément bénéfique. Même si en principe quand on vote Mélenchon on ne doit pas voter Marine Le Pen au second tour. Mais il y avait des risques. L’extrême droite n’a jamais été aussi haute aux élections. Et aussi haute dans sa tranche dure avec les 7.5% d’Eric Zemmour au premier tour. Il faut se poser des questions notamment sur les attentes sociales qui sont différentes. On a besoin de députés à l’Assemblée Nationale pour pouvoir réformer. Mais la méthode de réforme va évoluer. Il faudra être plus à l’écoute et revoir notre façon de faire. Pour les législatives, c’est à nous de convaincre sur le terrain que l’action des députés a été bénéfique aux gardois.

Anthony Cellier, Député 3e circonscription LAREM: C’est une victoire qu’il faut prendre avec humilité. J’accueille ces résultats avec gravité et enthousiasme. Je ne peux pas me résoudre à voir l’extrême droite faire de tels scores. En toute modestie, il faut être présent sur le terrain et écouter nos concitoyens. Il faut leur dire qu’il faut faire confiance en la politique. Le travail dans le Gard est plus important qu’ailleurs, il faudra relever les manches. Ceux qui ont voté pour Madame Le Pen expriment quelques chose et il ne faut pas les ostraciser.

Corinne Martin (RN): Nous remercions les français et nos électeurs, les résultats montrent qu’une grande force s’est levée. De nombreuses communes du Gard rhodanien sont remportées par le RN (33/44). Le peuple à montré son mécontentement et un certain malaise dans le territoire. Il nous faut désormais capitaliser sur ces résultats historiques et se tourner vers les élections législatives. Il nous faut impérativement être représenté à l’assemblée et mettre tout en œuvre pour cela. Nous sommes la première force d’opposition face au système macroniste, les élus se doivent d’en tenir compte. 

Pin It on Pinterest

Share This