Projet labellisation éco-école à l’école Notre-Dame de Pont-Saint-Esprit

par | 8:48 , 22 Mar, 2022

Le programme Eco-Ecole vise à aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure pour s’y épanouir et y participer tout en intégrant le développement durable dans leur projet pédagogique, dans leur gestion et dans leurs pratiques. Il repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs d’un établissement scolaire : élèves, enseignants, direction, personnels administratifs et techniques, etc.
Eco-Ecole (la version française d’Eco-Schools, « Programme international d’éducation au développement durable (EDD) ».) est développé en France depuis 2005. Aujourd’hui le programme Eco-Ecole c’est 2500 établissements scolaires, de la maternelle au lycée, à travers la France et 46 000 dans le monde.

Quelle démarche ?
• Identifier un seul thème écologique chaque année. Pour faciliter le travail, 8 thématiques sont proposées.
• Ensuite, année après année, l’établissement explore de nouveaux enjeux du développement durable tout en pérennisant les actions précédemment mises en œuvre.
Depuis Avril 2021 à l’Ecole Notre Dame, un « Comité de suivi », constitué du chef d’établissement, de deux enseignantes, des parents d’élèves, des élèves et de personnel non enseignant, travaille en partenariat avec la municipalité, une association locale et l’Agglomération. Cette équipe a choisi comme premier thème : Les déchets.

Plusieurs étapes avant d’arriver à la labellisation :

Etape 1 : établir un diagnostic :
Ce diagnostic met en exergue les points à améliorer, ce qui permettra d’élaborer un programme en fonction des progrès à faire. Ce diagnostic, tout comme les conclusions, est fait de manière collective.

Etape 2 : Définir et mettre en œuvre un plan d’action
Directement issu du diagnostic, le plan d’action répartit les tâches attribuées à chaque personne de l’établissement, selon un calendrier annuel précis, dans le but de réduire les impacts écologiques de l’établissement. Ce qui a été fait par les élèves et leurs enseignants :
• Organiser des évènements de sensibilisation aux enjeux environnementaux,
« Nettoyons la nature » par Lisa Richard avec les CE2/CM1, en 2019, 2020 et renouvelée en 2021 par les classes CE1/CE2 d’Amandine RUAS et Lisa RICHARD.
• Mettre en place le tri des déchets,
Grâce à la participation de l’APEL à une « Bourse à l’animation » en 2021, nous avons pu équiper l’école de poubelles de tri.
• Créer un espace de compostage déchets de la cantine,
Les élèves sont invités à récupérer les déchets alimentaires servant au compost.
Ils sont ensuite utilisés dans les jardinières fournies par l’APEL (grâce à la participation à la « Bourse à l’animation » en 2021), installées dans la cour des maternelles. Dans ces jardinières ont été plantés 600 bulbes de fleurs, reçus pour la participation à un concours : le Projet Bulbs4Kids. Les bulbes ont été plantés par la Classe de CM1/CM2 tutorant les trois classes de maternelles.

Etape 3 : Contrôle et évaluation de la mise en œuvre du plan d’action
Cette étape a pour but de vérifier l’efficacité des actions.

Etape 4 : Faire des liens avec le programme scolaire
Ceci est une étape essentielle puisqu’elle est la clé de la sensibilisation des élèves.

Etape 5 : Impliquer toute l’école et la communauté
Cela passe par la communication entre les élèves de l’école, accompagnés par leurs enseignants et vers les familles. L’APEL sert de lien antre l’équipe éducative et les familles.

Etape 6 : Création d’un éco-code
Il pourra prendre la forme d’une liste de phrases, un poème, une chanson, une fresque, un poster etc. et sera distribué ou affiché. Il devra promouvoir l’éco-citoyenneté individuelle et collective à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement. Il montre de manière expressive et créative l’engagement de l’établissement à progresser en matière de protection de l’environnement et matérialise les valeurs acquises par les élèves.

Etape 7 : Enfin la labellisation :
L’établissement présente son projet et le défend devant des experts de l’éducation à l’environnement et des thèmes prioritaires. Chaque année, les établissements scolaires présentent leur candidature et la charte d’éco-école signée par tous les participants au projet (à trouver sur le site d’éco-école ou à demander à l’of-FEEE). Ce juri évaluera notre manière de traiter chacune des 7 étapes du projet éco-école et les résultats obtenus grâce au projet.

La labellisation se matérialise par la remise d’un certificat et d’un drapeau, lors d’une cérémonie en présence de la presse locale et des partenaires du projet.
L’obtention du label une année ne doit pas faire arrêter les efforts accomplis. En effet, la labellisation se fait chaque année et le jury tiendra compte de la manière dont nous avons évolué, des nouveaux thèmes traités, de la manière dont ils auront été traités, de notre motivation, et de l’envergure de notre comité de suivi.

Pin It on Pinterest

Share This