Réaction de Corinne Martin à l’investiture de Pascale Bordes

par | 3:41 , Mai 7, 2022

Alors que le Rassemblement National a annoncé que Pascale Bordes serait candidate sur la 3e circonscription du Gard, la réaction de Corinne Martin ne s’est pas faites attendre par voie de communiqué de presse. La désormais ex conseillère municipale et conseillère d’agglomération déclare s’être pris un véritable couteau dans le dos en découvrant la candidature de son adjointe.

« Plus de secret. La voilà la candidate de terrain, plutôt des Tribunaux !

L’avocate, Pascale Bordes mon adjointe au conseil municipal à Bagnols sur Cèze et à l’agglomération du Gard Rhodanien qui s’était présentée en 2014 sur une liste de gauche. Julien Sanchez Maire de Beaucaire et son complice Yoann Gillet Secrétaire Départemental RN n’ont pas eu le courage, ni la loyauté de me convoquer pour m’expliquer leur choix, ne m’ont jamais contacté pour que je remplisse le formulaire de candidature comme pour les autres élections et n’ont jamais donné suite à ma demande de rendez-vous.

En octobre 2021, j’ai été reçu par le Député Nicolas Meizonnet (2e circonscription du Gard) qui m’a affirmé appuyer ma candidature tout à fait légitime. Le 15 mars 2022, à la fin d’un débat à Bagnols sur Cèze (dans le cadre des élections présidentielles), Mr Prévost Christophe (candidat des gilets jaunes) a demandé à Yoann Gillet à plusieurs reprises si j’étais la candidate pour les législatives, ce dernier n’a pas répondu en prétextant qu’il était attendu.

D’autre part, le 2 avril, j’ai envoyé un mail au Président de région RN, Mr Jean-Paul Garraud pour lui demander où en étaient les investitures pour ces législatives, tout en dénonçant les problèmes récurrents dans le Gard ; sans réponse de sa part.

Le 1er Mai, à la fin d’une visio-conférence avec le Président Mr Jordan Bardella, je me suis permise de lui envoyer un sms sur son téléphone portable personnel pour lui demander les noms des candidats investis pour les législatives gardoises ; sans réponse. Je suis la responsable de la 3ème Circonscription du Gard depuis 2019, avec mes militants et colistiers nous avons eu d’excellents résultats aux élections Européennes, Municipales, Départementales, Régionales et Présidentielles. Comme par enchantement cette circo suscite toutes les convoitises. Malgré ma légitimité à être candidate sur la 3ème circonscription du Gard, si mes instances Gardoises avaient été plus franches et diplomates, j’aurais certainement accepté de soutenir la candidate Mme Bordes.

Au lieu de cela, magouilles et arrangements honteux et sans états d’âme ont été orchestrés dans mon dos jusqu’à ce que j’apprenne par hasard le 5 mai au soir, la présentation de la candidate le lendemain. Mme Bordes avec qui j’avais des relations très amicales a usé de ses stratèges professionnels pour me planter un couteau dans le dos avec l’aide de Yoanne Gillet et Julien Sanchez spécialistes de ce genre de fourberies, conséquence de très nombreux départs ces 7 dernières années de personnalités et de militants de qualités, écœurés, qui sont partis rebondir dans d’autres fédérations où dans un autre mouvement politique aux idées communes.


Je ne supporte plus cette politique business, sans conviction et sans morale, cette trahison est de trop !

Il est vrai que je dérange ce sectarisme Beaucairois, je suis une femme du peuple, pas une professionnelle de la politique. Je dénonce ce mépris, ces jalousies, ces magouilles d’entre soi pour éliminer les personnes qui pourraient leur faire de l’ombre !!! Chers militants, Chers électeurs, Chers Patriotes, J’ai le regret de vous annoncer que malgré mon courage et ma grande détermination, je démissionne de mes fonctions de Conseillère Municipale à Bagnols et Conseillère Communautaire à l’Agglomération du Gard Rhodanien ainsi que de mes responsabilités au sein de la 3ème circonscription du Gard pour le Rassemblement National. « 

Corinne Martin conclue en remerciant pour leur confiance et leur soutien les militants, et électeurs, sans qui rien n’aurait été possible.

« Je vous dois tout ! » inscrit elle à la fin de son communiqué.

Pin It on Pinterest

Share This