Sabran : Muses et Hommes partage le patrimoine grâce au numérique

par | 2:00 , 2 Nov, 2022

Depuis 2008, l’association Muses et Hommes de Sabran œuvre pour le patrimoine local. Son action a consisté à entretenir et valoriser des monuments (croix, murs, édifices civils et religieux). Aujourd’hui avec son système de bornes QR codes donnant accès à du contenu numérique, l’association innove et permet aux visiteurs d’accéder à des monuments fermés.

L’association investit dans les techniques modernes

« Cela fait de nombreuses années que l’association Muses et Hommes à Sabran s’est tournée vers des techniques modernes, innovantes pour la sauvegarde du patrimoine » indique Alexandre PAU, le président de l’association. « Ces opérations sont destinées à fossiliser numériquement des édifices dont l’état sanitaire est dégradé et d’en garder une trace à transmettre pour les générations à venir ».

En 2015, elle a financé une opération de captation 3 D du château de Sabran et de la chapelle castrale attenante dans le cadre de l’inscription de ces deux édifices au titre des Monuments historiques.

En 2017 et 2021, elle a effectué des relevés 3D de plusieurs sites tels que des salles du château, la porte de Sabran et des édifices religieux. L’association a investi dans un drone qui est piloté par son président pour faire des contrôles de l’état sanitaire des édifices et pour capter des prises de vues photos, vidéos, relevés 3D ou panoramiques.

En 2022, une quête numérique médiévale et un parcours de visite « empreintes médiévales à Sabran » sont proposés aux visiteurs.

Un clic pour découvrir autrement notre patrimoine

Avec Impakt 360, une entreprise de Montpellier qui a travaillé notamment pour le nouveau musée de la Romanité, l’association a eu la garantie de conserver les fichiers sources et le travail a été professionnel. Alexandre Blanes, dirigeant de l’entreprise, la gestion des visites virtuelles. Ainsi la gestion de la visite virtuelle se fait automatiquement à partir des fichiers numérisés. Le coût pour le compte pour faire fonctionner les visites est de 9 euros par mois sans limite de vues. Maintenant, il à l’association à enrichir les visites en ajoutant du contenu culturel avec des tags pour que les visiteurs puissent découvrir les lieux en détail. « Nous pourrons même faire fonctionner des casques virtuels pour nos visites et les visiteurs pourront s’immerger dans le patrimoine », indique Alexandre Pau.

Ainsi des édifices inaccessibles car fermés ou dangereux pourront se visiter avec le smartphone ou l’ordinateur.

Les modèles sont déjà accessibles en ligne sur le site de l’association www.musesethommes.fr

« Nous avons édité des QR code et nous les avons insérés sur des panneaux signalétiques que nous avons fabriqué et placé à l’entrée ou à proximité des édifices. D’un clic, vous vous retrouvez virtuellement dans une des deux chapelles numérisées ou une tour médiévale et vous pouvez admirer les édifices. Vous pouvez aussi en découvrir l’histoire et les secrets grâce aux contenus rédigés et disponibles sur le site de l’association », conclut Alexandre Pau.

Pin It on Pinterest

Share This