Souvenir Français, pour ne pas oublier nos enfants morts pour la patrie

par | 9:00 , 23 Oct, 2022

Créé en 1886 à l’issue de la guerre de Prusse, le souvenir français est le fruit de la volonté des rescapés de ne pas accepter l’amputation du territoire métropolitain de l’Alsace et la Lorraine. Mais aussi d’entretenir la mémoire des morts pour la France et ne pas faire tomber ces soldats dans l’oubli.

Reconnu d’utilité publique en 1906, le Souvenir Français occupe une place importante dans le pays avec la multiplication des missions mobilisant les soldats français (2 Guerres Mondiales, guerre de colonisation, OPEX). Autant de théâtres où la France a perdu beaucoup de ses enfants.

C’est pourquoi, le Souvenir Français représenté à Bagnols-sur-Cèze par son président local Christian Baume, met en place de nombreuses actions en mémoire de ces soldats tombés pour la France.

La stratégie du Souvenir Français est divisée en trois axes (entretenir, conserver et transmettre). Pour cela, de nombreuses actions sont organisées telle que l’entretien des tombes des soldats).

Mais attention, entretenir ne se résume pas seulement au fleurissement ou nettoyage des tombes des enfants de la commune ayant défendu la nation. Il faut également entretenir la mémoire en transmettant les connaissances historiques sur les conflits passés mais aussi sur les lieux où sont enterrés les soldats. Car contrairement aux idées reçues, les soldats ne sont pas tout enterrés dans les cimetières communaux. Durant les Grandes Guerres, le nombre de victimes est si important que des fosses communes sont parfois mises en place.

Au total, on estime à 500 000 le nombre de soldats rapatriés dans les cimetières communaux.

Le Souvenir Français tient à entretenir cette mémoire en conservant les tombes qui sont de véritables monuments.

Souvent employé, le terme de « Mort pour la France » doit être défini. Il s’agit d’une distinction honorifique pour les soldats morts sur un théâtre d’opération ou des suites de ses blessures de guerre.

Afin de transmettre la mémoire des millions de morts militaires, le Souvenir Français réalise un important travail de numérisation des archives municipales et départementales ainsi qu’un recensement des tombes oubliées.

En 2022, deux tombes ont été restaurées par le Souvenir Français. Il s’agissait des tombes de deux soldats bagnolais morts pour la France. Cette rénovation a été effectuée grâce à la participation de la classe défense du Lycée Sainte-Marie. Les élèves de cette classe défense se sont rendus plusieurs mercredi après-midi au printemps dernier sur les tombes afin de les réparer et nettoyer.

« L’ensemble des jeunes sont animés d’un très bon état esprit et profitent ainsi d’un dispositif fabuleux », selon Christian Baume.

Le 1er novembre prochain, lors de la commémoration des morts, le Souvenir Français organise sa grande quête nationale afin de permettre de financer l’entretien des tombes et du carré militaire.

Christian Baume précise : « On ne veut laisser aucune tombe à l’abandon et le 1er novembre est un moment important. Il ne faut pas que les personnes ignorent cet appel aux dons pour ne pas oublier nos enfants morts pour la patrie ».

Une quête sera donc organisée à l’entrée des cimetières durant toute la semaine du 1er novembre.

Pin It on Pinterest

Share This