Un Laudunois à vélo jusqu’au Cap Nord !

par | 4:09 , Nov 18, 2021

Qui n’a jamais rêvé de partir ? de s’évader ? De larguer les amarres ? De laisser sa vie derrière soi l’espace de quelques semaines ou de quelques mois pour aller côtoyer d’autres paysages, rencontrer de nouveaux visages, faire de belles rencontres ….

Un laudunois, Nathan Pigourier, jeune homme de 28 ans armé d’une belle vitalité et n’ayant pas froid aux yeux, est en train de vivre cette aventure !

Il est parti le 1er novembre avec l’objectif de rallier le Cap Nord, qui n’est autre que le point le plus haut d’Europe, en Norvège.
Le voyage devrait lui prendre environ 3 mois, durée pendant laquelle il publiera quotidiennement une publication Facebook sur sa page «Nath en roue libre», en racontant principalement ses journées et les anecdotes vécues de façon humoristique.

Nathan a déjà fait deux voyages similaires en France de 4200 km et 3200 km, mais cette fois-ci, il se lance dans le voyage avec un objectif de levée de fonds : récolter des fonds pour faire avancer la recherche sur la sclérose en plaques.
Il a délibérément choisi cette destination à cette période de l’année (l’hiver, le froid, la neige …) pour se mettre en difficulté afin de sensibiliser les personnes qui le suivent sur les réseaux (2600 personnes sur FB) et ainsi les motiver à faire des dons pour lutter contre cette maladie qui touche 1 personne sur 1000 et essentiellement des jeunes de 25 à 35 ans.
Voyager de cette façon lui a déjà permis de rencontrer des centaines de personnes extraordinaires et débordant de générosité. Nathan reste convaincu qu’en s’entraidant, on peut accomplir des projets hors du commun : dans son cas, rouler 5000 km dans des conditions hivernales et nocturnes sans argent, et parallèlement, réunir une belle somme pour faire avancer la recherche et faire connaître cette maladie souvent méconnue.

Nathan va privilégier les rencontres et pour cela va demander ou quémander l’hospitalité, (entendez par là un hébergement et un repas) chaque jour en allant frapper aux portes. Culotté ? Oui un peu ? Confiant, c’est certain ! Défi par forcément évident… que Nathan relèvera avec sourire, bonne humeur et sûrement avec succès.
Les rencontres s’enchaineront de jours en jours plus surprenantes les unes que les autres. Que de visages à croiser, de sourires à échanger, d’histoires à raconter… une façon de se dire et de se prouver que la véritable hospitalité existe et que les européens savent ouvrir leurs portes, leur maison et leur cœur.

Quelle belle expérience de vie, d’humanité … Retour à Laudun en février après 3 mois à pédaler !

Hâte de le retrouver à travers ses mots car Nathan a pour objectif d’écrire un nouveau livre. Bon Vent à lui !

Pin It on Pinterest

Share This