Zoom sur Le Syndicat mixte d’aménagement du bassin versant de la Cèze

par | 10:27 , Oct 19, 2020

Savez-vous comment est gérée l’eau de notre territoire ? Par quel organisme ? Et dans quel but ? Pas vraiment … On vous en dit un peu plus !
Au 1er janvier 2020, le Syndicat Mixte d’Aménagement des bassins versants de la Cèze et des petits affluents du Rhône (ABCèze) regroupe 111 communes. Ce bassin de la Cèze est situé au nord du département du Gard. Il commence sur les flancs du Mont Lozère et se déploie des Cévennes gardoises jusqu’au Rhône, en empiétant sur le sud du département de l’Ardèche. Sa superficie est de 1360 km².

Les Missions d’ABCèze
Son rôle consiste à coordonner la gestion de la ressource de l’eau à l’échelle du bassin de la Cèze.
Le syndicat ABCèze intervient dans toute opération ayant un impact sur la gestion « amont-aval » des cours d’eau. Notamment l’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux, la gestion quantitative durable de la ressource, la prévention des risques naturels et la protection contre les inondations.
Pour atteindre ces objectifs le Syndicat peut accompagner les communes dans la programmation des leurs études et travaux en matière d’alimentation en eau potable ou d’assainissement.
Les ressources en eau et les milieux du bassin de la Cèze sont sensibles, que ce soit d’un point de vue qualitatif ou d’un point de vue quantitatif.
Le syndicat AB Cèze a, entre autres, pour mission de réduire les conséquences de ces aléas trop souvent catastrophiques.

Les enjeux des sécheresses sont importants et de nombreuses actions sont entreprises pour en réduire les dégâts.

On le sait, beaucoup d’activités dépendent de la quantité et de la qualité de l’eau disponibles. Les professionnels comme les particuliers sont impactés par les nombreuses et régulières restrictions d’usage imposées l’été par des arrêtés « sécheresses » préfectoraux. Il est donc indispensable d’anticiper et de nous adapter surtout si, comme le prévoient les études sur le changement climatique, les sécheresses seront plus longues et plus intenses à l’avenir. Selon Benoit TRICHOT, président d’ABCèze « L’esprit de solidarité et de partage est et sera au cœur des politiques engagées. Économiser l’eau est un impératif. Cela suppose que tous ensemble et en définitive au profit de chacun, nous travaillons dans l’intérêt général. Il faut s’informer, s’engager, se responsabiliser pour utiliser et préserver cette ressource vitale. L’eau de la Cèze et des petits affluents du Rhône est notre bien commun ! »

Pin It on Pinterest

Share This