Départ en vacances : nos astuces pour éviter les cambriolages

par | 5:11 , Juil 22, 2021

Vous avez prévu de profiter des vacances d’été pour partir quelques jours en voyage… Malheureusement, cette période de l’année est aussi la plus propice aux cambriolages. Découvrez nos conseils et solutions pour diminuer les risques d’effraction.

Vous rentrez de vacances avec votre petite famille, bronzé et serein, après un séjour bien agréable, lorsque vous remarquez quelque chose d’anormal : votre porte d’entrée a été forcée ou l’une de vos fenêtres cassée. Votre cœur bat la chamade lorsque vous entrez et vous vous retrouvez face à un chaos total : meubles renversés, papiers éparpillés, tiroirs vidés, objets de valeur, ordinateurs et télévisions envolés…
Cette situation cauchemardesque, beaucoup l’ont déjà vécue. Et pour cause : les deux tiers des 300 000 cambriolages commis annuellement en France ont lieu aux mois de juin, juillet et août. Afin d’éviter que des malfaiteurs ne s’introduisent chez vous en votre absence, essayez les astuces suivantes.

Simuler sa présence
Afin de dissuader les éventuels cambrioleurs de pénétrer chez vous, laissez-leur croire que vous y êtes toujours ! Simples d’utilisation et bon marché, les simulateurs de présence se programment à l’aide d’une minuterie pour allumer certaines des lumières de votre demeure et générer des bruits aux heures de la journée que vous choisissez. Vous pouvez par exemple régler cet appareil de façon à ce que les lumières de votre salon s’allument tous les soirs, de 20 heures à 23 heures, faisant penser que la maison est toujours habitée.
Et si vous disposez d’appareils connectés dans votre domicile, cela sera encore plus facile : vous pilotez tout directement depuis votre smartphone, où que vous vous trouviez.
Vous pouvez également laisser l’un de vos véhicules garé à l’extérieur, devant votre maison, mais cette astuce peut être à double tranchant : si les cambrioleurs remarquent que la voiture ne bouge pas pendant plusieurs jours d’affilée, ils pourraient en conclure que vous n’êtes pas chez vous. Cette astuce n’est donc valable que pour les séjours de courte durée, si vous vous absentez pour un week-end, par exemple.

Solliciter ses proches
Vos amis ou votre famille résident à proximité ?
Vous avez une absolue confiance en vos voisins ? N’hésitez pas à les solliciter pour qu’ils passent régulièrement. Ces allées et venues – pour nourrir vos animaux, arroser vos plantes – seront dissuasives pour les malfaiteurs. Vous pouvez aussi leur demander de surveiller votre demeure et de vous prévenir en cas de bruits suspects.

Autre solution : louer votre logement via Airbnb. Non seulement cette méthode ne vous coûtera pas un sou, mais elle vous en fera même gagner.

Renforcer la sécurité
De nombreux équipements destinés à protéger votre domicile contre les intrus existent sur le marché. Les alarmes anti-intrusions se sont beaucoup développées ces dernières années. Certaines sont reliées à des caméras et détecteurs de mouvement qui alertent un professionnel dédié, lui-même prévenant la police si l’effraction est avérée, quand le bruit – 105 décibels en moyenne – ne fait pas fuir les cambrioleurs sur-le-champ. Faire installer une porte blindée, extrêmement difficile à fracturer, se révèle également très efficace. Seul bémol : ces deux moyens peuvent s’avérer coûteux.

BON A SAVOIR : attention à la légalité !
En pensant agir pour le bien de votre foyer, vous pourriez enfreindre la loi sans le faire exprès. Pour éviter que la situation ne se retourne contre vous, pensez donc à vous renseigner : volume autorisé des alarmes, caméras de surveillance et chiens de garde sont soumis à des restrictions

Lauren Ricard

Pin It on Pinterest

Share This