Entre commerce, artisanat et tourisme, l’AGGLO veut relancer l’économie sans attendre

par | 12:49 , 8 Juin, 2020

Si comme tous les autres territoires de l’hexagone, le Gard rhodanien n’est pas épargné par la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid 19, l’agglo ne compte pas attendre pour relancer l’économie.

Elle travaille à la mise en place d’un plan d’actions pour ces trois piliers que sont le commerce, l’artisanat et le tourisme.

Plusieurs mesures de relance pour le commerce et l’artisanat sont d’ores et déjà engagées : parmi elles, un soutien des trésoreries et de l’organisation sanitaire mais également une importante participation au fond l’OCCAL de la région Occitanie, attribué sous forme de subventions et d’avances remboursables pour offrir une bouffée d’air frais aux entreprises en difficulté.
L’agglo participe également à l’importante campagne de communication et d’affichage coordonnée par GRISBI et les collectifs d’entreprises de manière à inciter le plus grand nombre au CONSOMMONS LOCAL. Si la crise que nous sommes en train de traverser a mis à rude épreuve notre façon de vivre, espérons qu’elle permettra de revoir notre manière de consommer : Il y a urgence pour le commerce de proximité et pour l’artisanat. 

Du côté du Tourisme, un secteur porteur de 35 millions d’euros de retombées économiques hors nuitées, pas question de baisser les bras : le tourisme en PROVENCE OCCITANE et l’un des piliers de notre économie.

Et parce que gérer c’est prévoir, Emily PAGES, directrice du service développement économique de l’agglomération du Gard rhodanien explique : 
«  nous n’avons jamais arrêté de travailler, pendant la période de confinement. Nous avons pris contact et accompagné les acteurs du tourisme, lesquels étaient demandeurs. Avec eux et pour eux nous avons consolidé le réseau mais aussi imaginé et mis en place une charte sanitaire baptisée « Sani accueil », pour informer et rassurer les touristes sur ces questions , ce qui est la priorité de l’instant pour les socioprofessionnels locaux ».
Si cette crise sanitaire inédite a provoqué chez le plus grand nombre une envie de nature et de grands espaces, gageons que la charte « Sani accueil » associée à un taux d’ensoleillement que beaucoup nous envie, permettront au Gard rhodanien de figurer au palmarès des destinations plébiscitées cet été.

Pin It on Pinterest

Share This