KÈZAKO ? Une représentation théâtrale avec des élèves du collège ?

par | 11:41 , 29 Juin, 2022

Après deux ans de Covid, la classe Théâtre a enfin pu remonter sur scène pour nous présenter une pièce de Nicolas MAURY.
C’est l’aboutissement d’une année entière de travail.

Il y a d’abord eu la représentation traditionnelle pour toutes les classes de sixièmes de B2V l’après-midi du 2 juin. Puis, les proches des élèves ont été conviés à la représentation de 20h30 au Centre Léo Lagrange à Bagnols sur Cèze.
« Nous avons eu peur jusqu’au bout que la pièce soit annulée », a assuré Nicolas MAURY, l’artiste à l’origine de cette pièce.

De quoi est-il question ?

Cette pièce parle des différentes discriminations que l’on peut subir au collège telles que le harcèlement mais s’attaque également aux clichés. L’auteur a l’habitude de passer par l’exagération et la caricature dans ses pièces pour pousser les spectateurs à réfléchir sur le thème représenté.

Depuis quand existe cette option ?

L’option théâtre a été créée il y a quinze ans au collège Bernard de Ventadour sur le niveau cinquième par Mme VYVEY (professeure de français) et, elle a, chaque année, beaucoup de succès.
« Je fais du théâtre depuis toujours et suis heureuse de pouvoir transmettre cette passion à mes élèves », nous a-t-elle confié.
« Je suis fière de la façon dont ils ont évolué cette année et de l’investissement qu’ils ont fourni durant ce projet. Tous les quinze jours, pendant deux heures, les élèves de la classe travaillent à travers des exercices d’élocution ludiques. Lors de ces cours/ateliers, les élèves restent soudés. ».

Ce qu’en pensent les élèves …

« Nous avons commencé à travailler la pièce en novembre. La classe est solidaire et il y a une bonne ambiance de travail » dit Cyril.
« Nous avons cours de théâtre durant deux heures tous les quinze jours avec Mme Vivey et Nicolas Maury » rajoute Diego.

« J’ai choisi l’option théâtre pour prendre confiance en moi, à l’oral notamment » explique Andréa.

« Cette classe nous permet d’être nous-même, sans être jugés » nous ont assuré Clémence et Lilou.

« En incarnant un autre personnage, on peut avoir une autre personnalité » a ajouté Alia.
« La pièce est dynamique et nous permet de nous replonger dans le collège avec un rôle différent » nous a dit Lucas.

Le bilan du spectacle

La pièce a été une vraie réussite et a rencontré un vif succès. Il est important que de tels projets puissent durer car cela permet de rendre l’école plus attrayante en faisant partager aux élèves et enseignant autre chose que les cours. Si on peut dire !!!

Oriane KLEIN et Ombeline BLANC,
3ème presse Platine

  • BAGNOLS SUR CEZE : Le restaurant des Fontaines en plein cauchemar

    BAGNOLS SUR CEZE : Le restaurant des Fontaines en plein cauchemar

  • 20 ans après, les inondations des 8 et 9 septembre encore dans toutes les têtes

    20 ans après, les inondations des 8 et 9 septembre encore dans toutes les têtes

  • Aiguèze et Saint-Martin d’Ardèche : se préparer à fêter Noël

    Aiguèze et Saint-Martin d’Ardèche : se préparer à fêter Noël

  • Téléthon 2022 à Bagnols : La Ville dévoile son programme

    Téléthon 2022 à Bagnols : La Ville dévoile son programme

  • La grève de la dernière chance pour les médecins généralistes

    La grève de la dernière chance pour les médecins généralistes

  • BAGNOLS-SUR-CEZE : Venez découvrir la nouvelle crèche itinérante au cœur de l’Eglise de Bagnols

    BAGNOLS-SUR-CEZE : Venez découvrir la nouvelle crèche itinérante au cœur de l’Eglise de Bagnols

  • Gard rhodanien : Un don de 7775€ de la part de l’agglo à Knet Partage

    Gard rhodanien : Un don de 7775€ de la part de l’agglo à Knet Partage

  • Gard rhodanien : les ateliers chantiers d’insertion, véritables tremplin vers l’emploi !

    Gard rhodanien : les ateliers chantiers d’insertion, véritables tremplin vers l’emploi !

Pin It on Pinterest

Share This