L’avenir du Port de L’Ardoise se dessine !

par | 10:58 , Avr 5, 2022

Après le vote en février de la loi de prolongation de la concession d’aménagement et d’exploitation du Rhône à la CNR, celle-ci récupère également la gestion du port de l’Ardoise jusqu’ici attribuée à VNF. 
La CNR n’arrive cependant pas en terrain inconnu puisqu’elle gérait la digue et le port de plaisance.

L’acquisition de cette nouvelle compétence va générer un important programme d’investissements en faveur de ce pôle économique dont l’activité s’est fortement réduite depuis une quinzaine d’années et la fermeture D’ArcelorMittal. Cet investissement est inscrit par la CNR dans son plan global d’investissement 5’Rhône1. (165 millions sur cinq ans en faveur de projets énergétiques).

Pour l’occasion, le député de la 3ème circonscription du Gard accompagné par le maire de Laudun-L’Ardoise Yves Cazorla a convié la direction de la CNR à échanger sur deux thématiques. La première parler d’irrigation avec des agriculteurs du territoire, et la seconde, discuter de l’avenir économique du port. 
La CNR souhaite remettre en état les ouvrages d’ici 2 à 3 ans et en parallèle mener des études de marché pour interroger le tissu industriel dans le but de faire transiter du trafic issu du fleuve ou du train dans le port de l’Ardoise. 

L’ensemble de ces actions seront menées en collaboration  avec l’Etat, l’agglomération du Gard rhodanien et la commune de Laudun-L’Ardoise. Anthony Cellier souhaite également intégrer dans cette modernisation la SNCF qui a des trains qui peuvent arriver sur le site, la région et tous les partenaires essentiels au développement économique. Le port a également des atouts touristiques puisqu’il peut accueillir des bateaux de plaisances.

Pin It on Pinterest

Share This