On connaît l’origine de la pollution de la Cèze

par | 12:14 , 24 Août, 2022

Depuis ce lundi, la baignade est interdite dans les eaux de la Cèze au Parc Rimbaud, au camping de la Coquille et à Carmignan. On connaît désormais l’origine de la pollution des eaux de la Cèze.

L’adjointe au maire de Bagnols-sur-Cèze, Monique Graziano-Bayle, explique qu’il s’agit d’un poste de relevage, parmi les quatre que compte la commune, situé sur la route d’Alès qui a été noyé par les orages survenus au dessus de la commune le 15 août dernier. Réarmé une première fois, ce système qui permet d’acheminer les eaux usées d’un point bas vers le collecteur situé plus haut a été noyé une seconde fois. Lors de ce second noyage le lendemain, Monique Graziano-Bayle précise qu’il n’a pas été possible de réarmer le poste de relevage.

Cette panne bien que réparée rapidement par les équipes d’ENEDIS, a laissé se déverser des effluents dans la rivière causant une pollution importante à la bactérie Escherichia Coli. Cette bactérie peut provoquer des diarrhées, vomissements et tout autre symptôme lié à une gastro-entérite.

Monique Graziano-Bayle, adjointe au maire de Bagnols-sur-Cèze (Rémi Fagnon)

Les taux observés lors du prélèvement du 19 août dernier, sont bien supérieurs aux 1 800 bactéries par 100 millilitres nécessaires pour déclarer une eau de mauvaise qualité. Après les rejets, il était au niveau du parc Rimbaud de 5 918, au niveau du camping de la Coquille de 2 422 et au niveau de la passerelle de Carmignan de 2 874.

Alors que de nouvelles analyses ont été effectuées par l’ARS ce mardi 23 août, Monique Graziano-Bayle souligne le caractère exceptionnel de cette pollution rappelant que l’eau de la Cèze a été classée comme étant d’excellente qualité lors des derniers classements annuels publiés par l’ARS d’Occitanie.

La réouverture de la baignade dans les eaux de la Cèze reste donc liées aux résultats des dernières analyses de l’ARS et l’arrêté en vigueur pourrait être levés rapidement si les résultats reviennent à la normale.

D’ici là, la prudence reste de mise, l’interdiction de baignade toujours de vigueur et la Police Municipale surveille la bonne application de l’arrêté municipal chaque jour.

Pin It on Pinterest

Share This