Save the date : Course de Côte Bagnols-Sabran les 1, 2 & 3 avril

par | 10:16 , 23 Fév, 2022

La 51ème Course de Côte de Bagnols-Sabran arrive à grand pas : Save the date !

Traditionnel RDV d’ouverture du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de Bagnols/Sabran se tiendra les 01, 02 & 03 avril prochains dans le Gard Rhodanien. Aux manettes, l’ASA Rhône-Cèze, menée de main de maître par son président Vincent Savary, s’affaire pour proposer à ses spectateurs et pilotes le meilleur spectacle possible après un an et demi d’absence eu égard à la pandémie de la COVID 19. Que la fête commence sur les pentes gardoises !

Annuler la Course de Côte de Bagnols-Sabran ? Même pas en rêve ! Qui aurait pu croire qu’un tel scénario puisse se produire ? C’est pourtant ce à quoi l’ASA Rhône-Cèze avait dû se résoudre en début d’année 2021, alors que l’historique crise sanitaire frappait à nouveau de tout son poids un monde qui n’en demandait pas tant. En effet, plutôt que d’organiser une édition périlleuse, les organisateurs avaient alors pris une décision forte : reculer, pour mieux sauter. Et c’est justement dans quelques semaines, au cœur du Gard Rhodanien, que l’équipe à la tête de cette historique épreuve va remettre les pendules à l’heure pour une 51ème édition déjà historique !

Sportivement parlant, la saison 2022 du Championnat de France de la Montagne s’annonce sous les meilleurs auspices. 2021 a, malgré son programme réduit, séduit tous les afficionados de la discipline… Geoffrey Schatz reviendra en terres gardoises en qualité de triple-Champion de France de la Montagne, mais devra plus que jamais compter sur ses rivaux. Fabien Bourgeon, vainqueur à Bagnols-Sabran en 2020, est désormais un serieux candidat à la succession du mâconnais. Damien Chambérod également, fils de l’illustre Bernard, a prouvé être en mesure de jouer aux avant-postes avec une victoire l’an passé, à La Pommeraye. L’alsacien Billy Ritchen, qui évolue désormais sous les couleurs de l’ASA Rhône-Cèze, aura l’envie de briller devant les siens. Cyrille Frantz, maintenant en phase avec son impressionnante Osella PA30 Turbo, aura lui aussi les moyens de ses ambitions et tentera de briguer cette seconde victoire en championnat après laquelle il court depuis 2003. Et puis, Cindy Gudet changera de braquet cette saison : elle aussi a décidé de monter en gamme pour affronter les gros bras de la catégorie reine. Et si elle en devenait la reine, justement ?

Du côté des voitures fermées de la catégorie Production, les programmes respectifs des pilotes phares n’ont pas encore été entièrement dévoilés. Mais l’on sait déjà le champion en titre, Ronald Garcès, au départ au volant d’une monstrueuse Lamborghini Huracan Super Trofeo encore jamais vue en France. De même, l’on attend les confirmations des participations de la famille Poinsignon, pourquoi pas de Nicolas Werver et, bien sûr, des Alpinistes Anthony Dubois et Francis Dosières, pilote comme Billy Ritchen de l’ASA Rhône-Cèze. Ce dernier, vainqueur du Challenge Open GT/2 en 2021, tentera de remplir une armoire à trophées à l’espace restant de plus en plus réduit. Quelques surprises pourraient encore être annoncées ces prochains jours dans cette catégorie.

Les pilotes locaux ne seront pas en reste, l’ASA Rhône-Cèze pouvant compter sur un large panel de talents. Si Ritchen et Dosières en seront les fers de lance, nous nous intéresserons de près à Edouard Drouillat, disposant désormais d’une arme de pointe dans le Groupe N. Le jeune Jimmy Godard fera son apparition dans le groupe F2000, tandis que Stéphane Villain tentera de tirer son épingle du jeu au sein du même Groupe N que Drouillat. Comptons aussi sur Vincent Delfau dans la catégorie Sport, sur Bruno Millet de retour au cœur du Groupe A, ou encore sur le nouveau venu Eric Bonjean, dont la dernière apparition à Bagnols-Sabran n’avait pas laissé indifférent.

Photographie : Nicolas Millet

Pin It on Pinterest

Share This