Le FCBP concède le nul face à Lunel

par | 7:45 , Mai 4, 2022

Pour cette nouvelle journée de Régional 1, le FC Bagnols-Pont devait s’imposer pour reprendre la tête du groupe A. En effet, Saint-Estève actuel leader étant exempt le FCBP qui comptait un petit point de retard pouvait avoir son destin entre ses mains en cas de victoire. Mais les lunellois bien que déjà maintenus et à six points de la première place on pris le match avec sérieux. Les bagnolais décrochent finalement le point du match nul dans les arrêts de jeu.

En première période, les hommes de Gilles Agniel ont su se procurer des situations intéressantes, comme à la troisième minute de jeu avec le centre de Muslim Akouh, replacé à l’aile gauche pour l’occasion. Malheureusement El Hemdaoui est trop court pour détourner le ballon. El Hemdaoui toujours lui, ne parvient pas à ouvrir le score à la 10e minute de jeu, le centre fuyant passe devant toute la défense et vient mourir en sortie de but.

Du côté héraultais, les rares occasions se font grâce à des contres dans le dos de la défense bagnolaise. Mais Jamal Aaboul sauve son équipe sur sa ligne à deux reprises sur des frappes d’Arthur Imbert et Enzo Fontaine.

A la 40e, le FCBP pense ouvrir le score, sur une frappe d’El Hemdaoui qui est repoussée sur sa ligne par le numéro 3 Brice Personne. Alors que les bagnolais réclament le but, l’arbitre de la rencontre semble sûre de lui et indique que le ballon n’est pas entièrement entré.

Les deux équipes retournent aux vestiaires dos à dos.

A la reprise (49e), ce sont les lunellois qui viennent refroidir les ardeurs locales en ouvrant le score grâce à Arthur Imbert. Malgré ce but, les bagnolais ne perdent pas espoir, à l’image de Sehayl Henda qui ajuste parfaitement son corner et pense signer une passe décisive pour la tête d’un de ses équipiers. Alors que les bagnolais pensent égaliser, Monsieur Touil arbitre de la rencontre signale que le ballon serait sorti puis re-rentré sur la pelouse. La décision injuste aux yeux des locaux, semble litigieuse. Il faudra attendre la 88e minute de jeu pour que le stade Léo Lagrange soit libéré grâce à l’égalisation de Thomas Garcia.

Pin It on Pinterest

Share This